23/09/2012

"ce qui arrive"


" le dimanche on met les gants blancs
pour tenir le missel
le ciel est rose à travers le vitrail
parfois le vent souffle les robes
s’envolent les filles se les plaquent aux jambes
elles courent se cacher sous l’arbre de la Liberté
elles portent des bas blancs
le soir elles rient dans les chambres vides
par crainte du loup
celui qui est blond & qui fume des cigarettes
à bout de liège
passe ses journées à la terrasse du café
marche seul la nuit
& n’est même pas d’ici
elles se cachent sous l’édredon
avec une bouillotte aux pieds
& la nuit elles le serrent
contre leur corsage rouge
mais le jour suivant il est parti "
Claude Chambard © 
éditions le bleu du ciel - 2003


© Ellen von Unwerth




Le blog de Claude Chambard : Un nécessaire malentendu
Editions le bleu du ciel : http://editionlebleuduciel.free.fr/23.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire