05/11/2012

il(e) - 16 -


Peu m'importe à moi les "à quoi bon" ou "comment faire" lorsque je te vois laisser filer le temps, attendant que les soufflés retombent dans l'écrasement du silence non modérateur. Peu m'importe à moi lorsque j'entends la cavalcade de cette chevauchée de mensonges. Peu m'importe lorsque tu es comme tous et que je me suis trompée. Que je chute et tourbillonne sans fin. Amère errance déchiquetée.

Agathe Elieva © 
extrait de il(e)


© Sokol




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire