17/11/2012

La brume

La brume est venue
à la déconvenue,
des larmes de pluie semer
à l'orée de la pensée.

L'âme du voyageur,
happée par le tourmenteur,
se fond dans une nature mue
aux rencontres ambiguës.

Se dessine alors le paysage solitaire
d'un chemin parsemé de pierres
et de songes évanescents
dans un sombre nuage déliquescent.
Esther © 


© Esther KÄ





2 commentaires:

  1. Que le tourmenteur se détourne de vous, qu'il aille tourmenter ailleurs ! Et que l'ombre sur le chemin vous soit secourable !
    Admirable photographie !

    RépondreSupprimer